Appareils auditifs : comment va s’orchestrer leur remboursement ?

Mise en ligne le 25/01/2019 à 08:50
Appareils auditifs : comment va s’orchestrer leur remboursement ?

Suite à l’entrée en vigueur de la réforme « 100% santé », les prothèses auditives verront leur coût baisser de 200 € par oreille en 2019. Le reste à charge diminuera progressivement sur les trois prochaines années.

La France compte avec 6 millions de malentendants, dont seulement 25% sont équipés avec des appareils auditifs. La raison de cette faible proportion du taux d’équipement est, la plupart du temps, financière. En effet, le prix moyen d’une prothèse est de 1550 €, soit 3000 € en moyenne pour équiper les deux oreilles. Ce type de soins entrainant des dépenses conséquentes, nombreux sont les patients qui ne peuvent y avoir accès.

Afin de permettre à plus de personnes d’accéder aux soins auditifs, le RAC 0 a prévu la prise en charge progressive des prothèses auditives entre le 1er janvier 2019 et le 1er janvier 2021. De ce fait, sur cette période de trois ans, le reste à charge diminuera jusqu’à aboutir à un remboursement total des frais engendrés par l’acquisition d’appareils auditifs. Les assurés devront donc régler 200 € en moins par oreille en 2019 par rapport à 2018, et l’économie sera de 250 € supplémentaires en 2020. La prise en charge atteindra les 100% en 2021.

De plus, les bénéficiaires de la Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) n’ont désormais plus aucun frais à avancer puisque leurs appareils auditifs issus du panier de soins 100% santé sont entièrement pris en charge grâce au tiers payant. Cependant, ces assurés pourront toujours opter pour un équipement non compris dans ce panier, qui sera pris en charge par l’Assurance Maladie sur la même base de remboursement que le panier 100% santé, le reste à charge pouvant être couvert par la mutuelle santé de l’assuré. Dans ce cas, le montant du remboursement des prothèses auditives atteint les 1700 € par oreille.