Les soins auditifs s’invitent chez les seniors à mobilité réduite

Mise en ligne le 06/12/2018 à 09:05
Les soins auditifs s’invitent chez les seniors à mobilité réduite

Le vieillissement entraîne souvent la perte de certaines facultés : vue, ouïe ou encore mobilité. Si l’accès aux soins s’est étendu au cours de la dernière décennie, notamment grâce à l’apparition des consultations à distance, cette méthode n’est pas toujours adaptée. En effet, lorsqu’un senior nécessite la mise en place d’un dispositif (optique, dentaire ou auditif), il est contraint de se déplacer, ce qui peut être compliqué lorsqu’il est en situation de handicap ou n’a personne pour l’aider.

De plus en plus de disciplines comptent avec des médecins ambulants qui se déplacent chez leurs patients, inversant ainsi les rôles, notamment en milieu rural. Cependant, jusqu’à très récemment, les audioprothésistes n’en faisaient pas partie. Les personnes âgées étant les plus concernées par ce type de soins, cela posait un réel problème lorsque celles-ci étaient dans l’incapacité de se déplacer.

Cette situation entrainait bien souvent un renoncement aux soins du fait des nombreux rendez-vous nécessaires à la prise en charge des besoins des personnes malentendantes. Compte tenu de l’âge des patients, cela est d’autant plus problématique puisque les appareils auditifs contribuent à diminuer la dépendance des seniors.

Ainsi, pour répondre à cette problématique, un réseau dénommé Les Audioprothésistes Mobiles s’est développé sur l’ensemble du territoire français. Leur but principal est de mettre à disposition des personnes en situation de handicap l’accès aux prothèses auditives en se rendant à leur domicile afin de contribuer à la préservation de leur qualité de vie.
Pour bénéficier de ce type de prestation, le patient doit effectuer une demande auprès de ce réseaux en présentant un justificatif médical attestant de sa mobilité réduite. Lors de la première consultation, le professionnel procède à un dépistage auditif afin de déterminer quel type de prothèse conviendra le mieux au patient. Les rendez-vous ultérieurs viseront à ajuster les appareils auditifs pour assurer le confort du senior. Finalement, un bilan est effectué un mois plus tard pour s’assurer que les dispositifs remplissent bien leur rôle, et des informations complémentaires sont données aux aidants familiaux ou professionnels pour optimiser l’accompagnement du patient dans son quotidien.