RAC 0 : quelles conséquences sur le remboursement des appareils auditifs ?

Mise en ligne le 15/11/2018 à 08:54
RAC 0 : quelles conséquences sur le remboursement des appareils auditifs ?

Le coût des appareils auditifs représente une dépense non négligeable, notamment pour les seniors qui demeurent la partie de la population la plus touchée par les troubles auditifs en raison de leur âge. Leurs revenus étant le plus souvent limités, malgré le remboursement partiel de la Sécurité sociale, le reste à charge continue à être compliqué à assumer en attendant l'application du RAC 0 le 1er janvier  2019.

Extrêmement onéreuses, les prothèses auditives à destination des seniors et malentendants sont peu remboursées par la Sécurité sociale. La somme à débourser reste donc importante même lorsqu’on dispose d’une mutuelle couvrant bien ce type de charges. En effet, il faut compter entre 1 500 et 3 000 € pour l’achat de ces appareils, montant que les revenus des personnes concernées ne peuvent, la plupart du temps, couvrir. Si l’Assurance maladie rembourse une partie du coût, la couverture reste faible puisqu’elle n’atteint pas les 200 €. Difficile alors de faire face à une telle dépense !

Heureusement pour les personnes souffrant de troubles auditifs, dans six semaines la couverture des soins auditifs sera davantage à leur portée suite à l’entrée en vigueur du RAC 0. Une fois le plan 100% santé en marche, l’accès aux soins sera facilité et la totalité des frais relatifs à certaines prestations et dispositifs médicaux seront pris en charge par l’Assurance maladie et les mutuelles.

Or, en attendant, les personnes doivent continuer de financer presque entièrement leurs prothèses auditives. Afin de limiter au maximum leurs dépenses, bénéficier d’une bonne mutuelle santé comprenant des garanties complémentaires adaptées est déterminant.