RAC 0 : les représentants des mutuelles reçus par l’exécutif pour évoquer la hausse des tarifs

Mise en ligne le 03/01/2019 à 08:55
RAC 0 : les représentants des mutuelles reçus par l’exécutif pour évoquer la hausse des tarifs

La réforme du RAC 0 bien que très attendue par de nombreux Français, risque de faire augmenter le tarif des mutuelles santé. Or pour bénéficier d’un reste à charge nul, il est obligatoire de déjà posséder un contrat de mutuelle santé. Cette hausse estimée à 6.8% serait alors le revers de la médaille et les patients percevraient alors moins d’intérêt à profiter du RAC 0.

Cette potentielle hausse est le gros point de tension de la mesure entre les assureurs et le pouvoir exécutif. Le sujet est d’autant plus déterminant que le contexte économique actuel en France est plus que bouillant. En effet l’une des revendications des gilets jaunes est le manque de pouvoir d’achat. La hausse des cotisations de complémentaire santé viendrait encore réduire le pouvoir d’achat et attiser les tensions. Surtout que l’une des promesses d’Emmanuel Macron concernant la mesure était de limiter la hausse des cotisations des complémentaires.

Il faut dire que l’investissement pour les mutuelles reste conséquent puisqu’elles devront prendre en charge 25% du coût total, soit un montant de 647 millions d’euros.

Pour tenter de trouver une solution, le Président de la République a réuni les représentants des mutuelles santé. Il s’avèrerait qu’aucune augmentation en lien avec le RAC 0 ne sera appliquée en 2019.