Comment fonctionne le remboursement des soins dentaires ?

Mise en ligne le 05/11/2018 à 08:45
Comment fonctionne le remboursement des soins dentaires ?

Comme vous le savez, le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2019 comporte la réforme du RAC 0. Elle doit permettre à tous les français de bénéficier de soins dentaires, optiques et auditifs sans avoir à débourser le moindre euros de leur poche. L’objectif est de proposer des équipements médicaux de qualité pour permettre aux Français de se soigner convenablement et d’accéder à ces soins très coûteux. Ce seront les complémentaires santé ainsi que l’Assurance maladie qui devront assurer le paiement de ces soins au profit des patients.
Cette action d’envergure doit se mettre en place progressivement lors des 3 prochaines années, à partir de janvier 2019 et 2020 pour les soins dentaires.
 
Ici, nous allons nous consacrer principalement sur les soins dentaires. Les patients auront à leur disposition trois choix de paniers de soins pour leurs prothèses dentaires.

Ainsi, dans le panier 100% santé, les prothèses dentaires choisies par les praticiens et le gouvernement seront comprises dans l’offre du RAC 0 et donc remboursées en intégralité.

Le second panier verra des prix plafonnés afin de limiter le coût de ces équipements onéreux.

Enfin, le dernier panier de soin est celui des tarifs pratiqués librement par les spécialistes dentaires. Les patients pourront ainsi profiter d’un matériel plus haut de gamme, plus qualitatif.

Dès la rentrée prochaine, les tarifs de prothèses dentaires seront limités petit à petit. En contre parti, les tarifs des soins courants ou conservateurs seront augmentés pour compenser cette limitation de prix.
 
Aujourd’hui, les consultations sont remboursées à 70% sur la base d’un tarif fixé par la Sécurité sociale. Cependant, ce tarif ne correspond pas toujours à la réalité. Il ne prend pas en compte les dépassements d’honoraires appliqués par les dentistes et s’ils sont conventionnés ou pas. Le remboursement de la Sécurité sociale peut donc s’avérer faible. Posséder une bonne mutuelle est donc essentiel pour limiter votre reste à charge.