Depuis le 1er avril, les soins dentaires sont mieux pris en charge

Mise en ligne le 15/04/2019 à 08:03
Depuis le 1er avril, les soins dentaires sont mieux pris en charge

Voilà déjà deux semaines que le gouvernement a commencé à appliquer des mesures pour faciliter l’accessibilité aux soins. Cependant, comme prévu par la réforme du RAC 0, le remboursement intégral des soins dentaires, optiques et auditifs ne sera totalement effectif qu’à compter de 2021.

En ce qui concerne plus précisément les soins dentaires, le 1er avril, une nouvelle convention nationale des chirurgiens-dentistes est entrée en vigueur, prévoyant une meilleure prévention et un remboursement facilité de ce type de soins. Pour cela, les prix de certaines prothèses, couronnes et bridges seront plafonnés. De plus, les inlays, permettant de soigner les caries, seront désormais eux aussi pris en charge sur une base de 100 €, voire plus selon la mutuelle santé du patient.

Par ailleurs, certains patients bénéficieront d’une meilleure prise en charge de leurs soins. C’est le cas des diabétiques qui présentent davantage de risques d’infection ou des personnes en situation de handicap. De plus, les examens bucco-dentaires seront pris en charge pour les 3-24 ans et la prévention dentaire de cette catégorie de la population sera 100% remboursée.

Néanmoins, tout n’est pas rose. En effet, les prix de certains actes dentaires devraient connaître une hausse d’après les signataires de la convention. Cela s’explique par le plafonnement des tarifs ayant supposé de grands efforts de la part des professionnels qui, pour rentrer dans leurs frais, devront augmenter le prix d’autres soins. Parmi les actes impactés, nous retrouvons l’extraction de dents de lait ou les soins sur les dents du devant. Les syndicats affirment toutefois que la hausse des remboursements compensera cette augmentation des tarifs.

Les professionnels du secteur dentaire prévoient également la mise en place d’autres mesures sur les cinq prochaines années comme, par exemple, le plafonnement des prix des appareils dentaires. Or, il faudra encore attendre avant que cela ne devienne une réalité.