Soins dentaires: le tourisme médical, une pratique qui se démocratise

Mise en ligne le 28/02/2019 à 08:49
Soins dentaires: le tourisme médical, une pratique qui se démocratise

Nous le savons, en France certains soins de santé possèdent des coûts très élevés. Il s’agit notamment des soins dentaires. Pour de nombreux ménages, cela représente une somme trop importante à verser, ils préfèrent alors renoncer à se soigner pour des raisons financières. Mais depuis, quelques années, une nouvelle pratique se développe considérablement. Il s’agit du tourisme médical qui consiste à se faire soigner à l’étranger car les tarifs sont bien moins conséquents.  Signe que la pratique est de plus en plus courante, le nombre de personnes dans le monde qui sont allées à l’étranger pour différents soins sont passées de 7.5 millions en 2007 à 16 millions en 2012. Et la pratique se développe très fortement puisque ce sont environ 25% de patients en plus chaque année qui passent le cap.
 
Selon une étude, on estime que 2% des français, ont déjà subi ou organisé des soins à l’étranger. Et c’est en Tunisie que les français se rendent le plus régulièrement. Le pays pratique cette offre médicale depuis les années 90. Des pays de l’Est comme la Roumanie ou la Hongrie sont également très attractifs. Il faut dire que les prix pour des soins dentaires y sont parfois 75% moins chers qu’en France.
 
Malgré des tarifs très attractifs, compris dans une offre globale avec le vol et l’hébergement, les résultats sont-ils aussi efficaces qu’en France ? Les conditions d’hygiènes sont-elles respectées ? De nombreuses interrogations entourent le tourisme médical.  

Partir à l’étranger pour se faire soigner représente un risque plus élevé qu’en France, où les contrôles et les conditions de sécurité sont respectés. Pour les patients, il est alors essentiel de s’assurer de la fiabilité et du sérieux de l’établissement médical pour éviter tout problème.