Chirurgie esthétique : les jeunes veulent rajeunir avant même de vieillir

Mise en ligne le 08/03/2019 à 08:49
Chirurgie esthétique : les jeunes veulent rajeunir avant même de vieillir

Longtemps prisée par les femmes âgées de 50 ans et plus, la chirurgie esthétique est de plus en plus plébiscitée par les jeunes, qu’il s’agisse de simples injections ou bien de techniques plus invasives. La tendance de vouloir rajeunir avant de vieillir semble être à son apogée…

              Des techniques moins invasives permettant une première approche

Depuis environ cinq ans, la proportion de jeunes entre 18 et 25 ans ayant recours aux opérations d’esthétique a fortement augmenté et représente désormais 20% de la clientèle. Parmi les demandes les plus récurrentes, nous retrouvons l’augmentation mammaire, les injections dans les lèvres et la liposuccion dans un contexte de prévention précoce du vieillissement, qui touche davantage les populations jeunes par rapport aux décennies précédentes. En effet, auparavant, la première opération de chirurgie avait plutôt lieu vers les 30 ans, après sa première grossesse.

Désormais, les jeunes décident de contrer les effets du vieillissement le plus tôt possible en pratiquant du sport, mangeant de manière saine et équilibrée et s’occupant de leur beauté. Par ailleurs, ce sujet longtemps resté tabou ne l’est plus suite à une démocratisation des pratiques et à un accès simplifié. De plus, les techniques esthétiques se sont nettement améliorées et des méthodes non invasives se sont développées, ce qui évite de devoir rester chez soi une semaine ou de ne plus pouvoir bouger ses muscles suite à une intervention ratée.

            Une influence croissante des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux détiennent un rôle déterminant dans l’essor du recours à la chirurgie esthétique chez les jeunes : les sœurs Kardashian ou encore Emily Ratajkowski, par exemple, n’hésitent pas à afficher leurs corps « parfaits » sur Instagram. Leurs photos prises de façon à se mettre en valeur ou retouchées créent des complexes chez leurs followers, qui décident alors de subir des opérations esthétiques afin de se conformer aux diktats de beauté actuels. En effet, la société actuelle tend plus vers le passage à l’acte qu’à la réflexion, au risque de regretter quelques années plus tard les quelques « retouches » subies.