Soins optiques : les ventes de lunettes en baisse

Mise en ligne le 17/12/2018 à 08:48
Soins optiques : les ventes de lunettes en baisse

Après plusieurs années de hausse, la tendance en termes de ventes de lunettes s’est inversée en 2017. En effet, le nombre de montures vendues a diminué de 3%, suite à la réforme des mutuelles santé de 2015.

Pour rappel, en 2015 une réforme des complémentaires avait eu lieu, modifiant ainsi les « contrats responsables », c’est-à-dire les contrats de mutuelle respectant un certain niveau de prise en charge. Ces contrats, qui avaient été créés en 2004, fixaient certaines obligations aux complémentaires, assurances et autres organismes de prévoyance en échange d’une fiscalité plus avantageuse. Ainsi, en 2015, les conditions avaient été revues, en fixant un délai minimal de deux ans avant de pouvoir renouveler ses lunettes.

La forte baisse du taux de renouvellement, qui est passé de 34,6% en 2014 à 23,6% en 2017, aurait donc entrainé une diminution du nombre de lunettes vendues en 2017, à hauteur de 3% mais sans affecter les prix moyens de celles-ci. En effet, la réforme avait prévu des planchers et plafonds pour les montures et les verres, ce qui a eu pour effet de concentrer les prix juste en dessous des plafonds.

Ainsi, la réforme a eu des effets modérés du fait des plafonds relativement élevés par rapport aux prix établis par les opticiens, ce qui leur a permis de revoir leurs prix à la hausse, atteignant ainsi un prix moyen de 469 € en 2017.